Le neuro-marketing, c’est quoi et à quoi ça sert? (2/2)

(Deuxième partie)

9 techniques pour appliquer le neuro-marketing dans votre entreprise

1. Utilisez la psychologie des couleurs

Croyez-le: la psychologie des couleurs n’est pas un non-sens.

Il peut sembler que la palette de couleurs de votre marque n’a rien à voir avec la perception que les gens en ont, mais c’est la vérité la plus pure.

Ce qui se passe, c’est que nous avons l’habitude d’associer certaines couleurs à des sentiments. Il est donc logique d’étudier correctement la signification de chaque teinte et de l’utiliser en fonction de votre objectif pour la page ou le matériau en question.

Les grandes marques examinent attentivement l’effet de chaque couleur sur leur emballage, leur matériel promotionnel, etc., et cela vaut la peine de faire de même dans votre entreprise.

2. Explorez les déclencheurs mentaux

Les déclencheurs mentaux sont des facteurs qui nous amènent à prendre des décisions «automatiquement», une manière que notre cerveau trouve pour rester en équilibre au milieu de tant de décisions auxquelles nous sommes confrontés.

Autrement dit, face à certains stimuli, le cerveau comprend que vous devez agir rapidement.

Ces stimuli, lorsqu’ils sont utilisés dans le marketing, conduisent normalement à la conversion.

Certains des principaux sont:

  • Preuve sociale: la présentation du nombre de personnes qui visitent votre blog ou qui ont déjà acheté votre produit motivera ceux qui sont arrivés maintenant à faire de même. Au final, nous avons tendance à suivre la majorité;
  • Rareté: les éditions limitées sont l’exemple parfait de la façon dont la création d’un effet de rareté peut être positive. Le cerveau comprend qu’il doit agir rapidement pour ne pas rater l’occasion;
  • Urgence: suivant le même principe de rareté, l’urgence conduit la personne à agir par impulsion. Cela fonctionne? Le Black Friday s’avère oui;
  • Exclusivité: les gens aiment faire partie de groupes sélectionnés ou accéder rapidement à des produits et services, car le sentiment d’exclusivité les fait se sentir importants.

3. Passez les tests A / B

Jusqu’à présent, nous avons déjà parlé de l’utilisation des couleurs et des déclencheurs mentaux. Mais comment savoir si les couleurs et les déclencheurs choisis par vous sont vraiment ceux qui convertissent le plus?

Faire des comparaisons entre eux, et c’est exactement là qu’interviennent les tests A / B.

Le but est de créer différentes versions de la même page, avec des changements minimes, et de voir laquelle apporte de meilleurs résultats.

Par exemple, vous pouvez modifier l’image d’arrière-plan d’une page de destination ou la couleur d’un bouton d’appel à l’action.

Le public sera automatiquement réparti entre les deux versions et, à la fin, celle qui génère les meilleurs résultats demeure.

4. Appliquez l’ancrage des prix

Notre cerveau a beaucoup de mal à penser le prix en fonction de la valeur isolée d’un produit, c’est-à-dire de ce qu’il fait vraiment pour nous.

Au lieu de cela, il est plus facile de prendre comme base les prix de produits similaires et de voir si l’offre en question est chère ou bon marché.

De cette façon, le prix d’un téléphone portable est considéré comme plus ou moins élevé pour le prix des concurrents qui offrent les mêmes fonctions et configuration, que pour les avantages qu’il apportera au propriétaire.

L’exemple le plus célèbre vient des foires et marchés, avec les fameux « 2 pour 1 » et « 5 pour 3 ».

Le consommateur n’a peut-être pas besoin de 3 produits, mais considère une «économie», car s’il achète les 3 séparément, il paierait plus.

5. Offrez de la valeur avant de passer une commande

Comme l’envoi du manuel de bonnes pratiques du marketing entrant, il est nécessaire d’essayer d’aider avant d’essayer de vendre. Qu’est-ce que ça veut dire?

Au lieu de tendre la main pour pousser votre produit ou service à toute personne qui montre le moins d’intérêt, soyez prêt à aider.

Cela peut être fait en clarifiant les doutes, en offrant des conseils pratiques sur la façon d’agir et en donnant des suggestions sur le produit qui fonctionnerait le mieux pour la personne.

Faites-le, même si ce n’est pas le plus avantageux pour vous ou que le produit en question ne fait pas partie de votre catalogue.

Si vous le faites, les gens auront confiance en votre marque et le principe de réciprocité se concrétisera. Le client sera plus susceptible de rembourser l’aide en achetant chez vous.

6. Maîtrisez l’art de la narration

L’art de captiver la narration fait une énorme différence lorsqu’il s’agit de gagner des clients.

Tout le monde aime se divertir avec un contenu de qualité, ce qui crée une relation plus étroite entre votre entreprise et le public.

En outre, un contenu bien produit est plus convaincant et a un effet puissant sur la génération de conversions, que ce soit lorsque vous vous abonnez à une simple newsletter ou achetez la solution que votre entreprise propose.

7. Répétez les idées et les concepts de manière stratégique

« La répétition est la mère de la rétention. »

Ce dicton a une place particulière au cœur de ceux qui font du marketing, n’hésitez pas.

La répétition stratégique des idées et des concepts rend votre message plus puissant et plus convaincant.

Au fil du temps, même une personne radicalement opposée à vos idées peut changer d’avis si elle l’entend assez longtemps.

8. Faites un effort pour concevoir

La conception de votre site, de votre blog et même des éléments imprimés (tels que l’emballage et la carte de visite) doit être impeccable et conforme aux autres principes que nous mettons en avant ici.

Plus la conception est bonne, plus les gens auront à explorer ce que votre entreprise peut faire pour eux, en plus d’accroître leur confiance dans votre capacité à fournir la valeur attendue.

Le design agréable et facile à comprendre est infiniment supérieur à celui sans forme ni fonction.

9. Offrez peu d’options de choix

Enfin, il est très important de comprendre que l’une des fonctions du neuro-marketing est de nous aider non seulement à savoir quoi faire, mais aussi à laisser de côté.

Une erreur très courante que vous devriez éviter sur la base des découvertes scientifiques a à voir avec le nombre d’options que vous offrez à vos clients.

Nous avons toujours appris que lorsqu’il s’agit d’offrir un catalogue de produits, mieux c’est. Vérité?

D’après les neurosciences, cette affirmation n’est pas toujours vraie. Pourquoi?

Selon une étude de l’Université Columbia, des choix excessifs peuvent provoquer une paralysie chez les consommateurs. Ne sachant pas quel est le bon choix, beaucoup finissent par éviter complètement la décision.

La meilleure solution consiste à trouver l’équilibre et à présenter les options d’une manière qui n’a pas d’effet paralysant sur les clients. Dans ce cas, un autre dicton populaire dit: «moins c’est plus».

Conclusion

La science a beaucoup à nous apprendre sur nos consommateurs et sur nous-mêmes, et cela ne fait pas de mal de nous tenir informés des découvertes qui peuvent nous aider à mieux cibler nos marques.

N’oubliez pas qu’en matière de marketing, il est important d’offrir de la valeur aux gens, et quelle meilleure façon de le faire qu’en les connaissant profondément?

Laisser un commentaire

Fermer le menu